Du saumon pour la santé de nos femmes et de nos aînés!

Du saumon pour la santé de nos femmes et de nos aînés!

saumonRien de plus varié, rien d’aussi coloré que les magnifiques créatures qui peuplent nos fonds marins. L’élégance de leurs mouvements et les sons qu’elles émettent s’harmonise, sur une symphonie, qui signifie la vie.

Qu’il s’agisse de la baleine bleue ou du dauphin, de l’étoile de mer ou des crustacés, ces créatures ont longtemps inspiré nos célèbres peintres et poètes, qui nous ont offert de belles représentations de leurs joies, de l’amour, de la beauté du paysage marin où foisonne une multitude de poissons indispensables pour notre santé, notamment le Saumon.

Obélix de René Goscinny résisterait difficilement à la séduction du savoureux saumon royal, tandis que son fidèle ami, Astérix, aimerait savoir la valeur nutritive du saumon argenté, particulièrement pour nos femmes et nos aînés, avant de l’intégrer à sa potion magique!

Le saumon raconté par Astérix…

Au cours de leur premier voyage au 18e siècle sur la plaque saumon_robert_menquetEurasienne, Astérix et Obélix sont impatients de découvrir l’impressionnant volcan Kronotski, le plus beau des volcans de la planète, le seul à avoir un cône parfait.

Cette aventure les mène tout droit sur la péninsule du Kamtchatka, séparé de Moscou par neuf fuseaux horaires.

Après une magnifique journée d’exploration et de merveilles, les deux compagnons ont faim et leur favori, du poisson !

La pêche n’est pas le fort d’Obélix, mais s’il faut le faire pour manger du poisson, il s’y adonne à cœur joie.

Ils sont surpris de découvrir un autre type de poisson, très facile à pêcher, d’une longueur maximale de 150 cm pour le mâle et 120 cm pour la femelle et qui peutsaumon_filet aussi peser près de 40 kilogrammes avec une durée de vie qui varie entre 4 et 6 ans.

Intrigués par cette découverte, les deux compagnons décident d’aller consulter les esquimaux, grands consommateurs de saumon afin de savoir la valeur nutritive que cache cette merveille dont les bienfaits sont visibles sur le taux de cholestérol et sur les maladies cardio-vasculaires.

Le saumon, des bienfaits contre les maladies cardio-vasculaires

Pendant son premier voyage au pays des esquimaux, Astérix a été impressionné par leur mode de vie.

Les esquimaux, malgré une consommation très importante de matières grasses, leurs taux de cholestérol et leurs taux de mortalité par maladies cardio-vasculaires sont particulièrement faibles. Leur secret se trouve dans le saumon.

Suite aux travaux des scientifiques, il a été démontré un lien étroit entre la santé particulière des esquimaux et leur consommation régulière de poissons riches en acides gras essentiels polyinsaturés de la sérisaumon_norgee oméga-3, EPA (acide eicosapentaenoïque) et DHA (acide docosahexaenoïque). Ces acides permettent d’éclaircir le sang, tout en abaissant le taux de triglycérides.

Par contre aujourd’hui, nous consommons trop de graisse saturée et du sucre, ce qui participe à l’aggravation des risques de maladies cardio-vasculaires. Pourtant, un apport en acide gras polyinsaturé produit par le saumon permet de diminuer notre taux de cholestérol et des triglycérides de 20 à 50%, et de protéger les artères.

Dans cette perspective, consommer régulièrement l’huile de saumon permet de prévenir l’athérosclérose (blocage des artères), les maladies cardio-vasculaires et le cancer du sein chez nos femmes.

Le saumon, cet anti-cancer au secours de nos femmes

Récemment, une équipe de chercheurs chinois a réalisé 26 études auprès de 800 000 femmes et sur 20 000 cas de cancer du sein aux États-Unis, en Europe et en Asie.

L’Équipe du professeur Duo Li de l’Université du Zhejiang a conclut que « manger une à deux portions de poissons gras par semaine permettrait de baisser de 14% le risque de cancer du sein ». L’apport du saumon, ce poisson gras, n’est pas négligeable dans la mesure où 1 femme sur 9 est touchée par cette maladie au cours de sa vie.

Et de la Vitamine D pour nos ainés…

Les omega-3 marins que l’on retrouve dans le saumon, sont des acides gras (EPA, DHA et DPA) indispensables au développement et au bon fonctionnement du corps humain.

En plus de ces Omega-3, le saumon regorge aussi de vitamine D. La vitamine D est une vitamine essentielle pour l’entretien des os et des muscles. Ainsi, s’exposer aux rayons du soleil permet à notre organisme de la synthétiser.

Cependant, nos aînés sont sous-exposés au soleil, ce qui augmente le risque d’ostéoporose et de fractures, dû à une insuffisance en vitamine D.

Plus loin, selon l’étude de l’Oregon State University, cette carence en vitamine D augmenterait de 30% les risques de décès chez nos aînés, notamment les seniors.

Pour Ellen Smit, la directrice de l’étude dans le Times of India, « Il faut développer les interventions auprès des publics vulnérables, qui pourraient vivre plus longtemps et de manière plus indépendante s’ils adoptaient une alimentation adaptée et faisaient de l’exercice”.

Par ailleurs, intégrer du saumon dans l’alimentation des aînés permet de compenser cette carence en vitamine D.

Pour le Chef Guy Dongué, « c’est aussi ça prendre soin de nos femmes et de nos aînés ». C’est ainsi qu’il a élaboré la Recette de saumon grillé au paprika, salsa de mangue et avocat  à la coriandre fraîche.

saumonajusted

Comme à son habitude, le Chef Guy Dongué a mis à votre disposition les étapes à suivre pour préparer votre Recette de saumon grillé au paprika, salsa de mangue et avocat à la coriandre fraîche!

Nous vous invitons à consulter l’onglet « Recette de Saison » de ce blog pour découvrir ces étapes: https://cuisinesantef.wordpress.com/recettes-de-saison/

A vos cuisines et Bonne pratique!

N’hésitez pas de communiquer avec le Chef Guy Dongué si vous avez besoin de conseils pratiques, C’est gratuit!

Par téléphone au (647)-836-9021; par courriel à info@cuisinesante.com ou cuisinesantef@gmail.com

 

Publicités

Le fenouil dans vos plats, et pour votre Santé!

FenouilLe fenouil, un antidote symbolique

Nous sommes au treizième siècle, sur les terrains rocailleux et secs du Sud de l’Europe, lorsque le terme « fenouil » apparait dans la langue française.

Il est synonyme d’ombellifères et vient du latin foeniculum, qui signifie « petit foin ». A cette époque, le fenouil désignait une sorte de graminée aromatique qui permettait d’éloigner les insectes.

Plus loin, dans le bassin de la méditerranée, le fenouil est cultivé par les Égyptiens et devient populaire chez les Grecs et les Romains pour ses vertus médicinales. D’abord comme antidote contre les piqûres des scorpions, les morsures des serpents et des chiens, il arbore au fil des siècles, une riche symbolique dans l’antique Phrygie.

Pendant les cérémonies rituelles au dieu Sabazios, ses adeptes s’en paraient afin de pouvoir manipuler les serpents dédiés aux rites initiatiques.

La mythologie grecque pour sa part enseigne que la connaissance de l’Olympe a été transmise aux humains sous la forme d’un charbon ardent placé dans une tige de fenouil.

Pour les anciens Anglo-Saxons, le fenouil était une des neuf herbes sacrées appropriées pour combattre les neuf causes possibles de la maladie.

Le fenouil et notre Santé aujourd’hui…

En plus de son usage antique et symbolique, le fenouil, appelé « épice des anges » est très recherché. Il est cultivé en Italie, au Royaume-Uni et en Californie. On le retrouve dans plusieurs plats traditionnels Italiens, notamment en Sicile. Il donne aux volailles à rôtir, une agréable saveur anisée.

Au-delà des terrains rocailleux et secs du bassin méditerranéen, ou de la Californie, plusieurs études, aussi bien prospectives qu’épidémiologiques ont démontré que la consommation élevée de légumes et de fruits diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques.

En ce qui concerne le fenouil

Selon Parejo et al. (2004), une douzaine de composés antioxydants ont été retrouvés dans un extrait de fleurs, de feuilles et tiges de fenouil.

Pour Karakaya (2004), comme pour Soerjomataram et al. (2010) dans le Journal Européen du Cancer, les feuilles de fenouils devraient être intégrées  à notre alimentation dans la mesure où elles auraient une activité antioxydant supérieure à celles des autres extraits d’herbe aromatiques. Il faut aussi noter que les propriétés antioxydantes des feuilles de fenouil protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules actives qui sont impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Dans la même perspective, les chercheurs Christensen LP. et Brandt K. (2006), soulignent la présence des polyacétylènes dans les feuilles de fenouil. Les polyacétylènes sont des composés bioactifs qui ont des effets anti-inflammatoires et antibactériens. Ils empêchent aussi la multiplication des cellules cancéreuses in vitro.

Moins calorique comme certains légumes, le fenouil est un bon allié des régimes minceur.

Le Fenouil dans nos plats : de la théorie à la pratique…

Expli1_0040

Dans son projet d’activités en saine alimentation, le Chef Guy Dongué de Cuisine et Santé des Canadiens a initié une série d’ateliers dans la ville de Toronto en partenariat avec différents groupes et organismes communautaires.

  • le 17 Avril en partenariat avec FoodShare, 15 participants ont reçu une formation en saine alimentation,
  • le 24 Avril à Oakville à l’école secondaire Iroquois Ridge High school avec 93 participants,ecoleoackville2
  • A Toronto avec Action Positive, le 1er mai 2014, 15 participants ont suivi leur formation.

Au cours de l’atelier du 17 Avril dernier, les 15 participants ont eu l’occasion de cuisiner ensemble avec le Chef Guy, du Fenouil à l’orange et poisson en papillote qui était au menu.

Prati1_0056Le choix du fenouil dans ce plat se justifie d’abord par ses vertus d’antioxydant et d’anti-inflamatoire qui ont des effets bénéfiques sur notre santé.

Pour en savoir plus sur cet atelier, visiter le journal l’Express de Toronto en cliquant sur le lien suivant :

http://www.lexpress.to/archives/13874/

Comme à son habitude, le Chef Guy Dongué a mis à votre disposition les étapes à suivre pour préparer votre Fenouil à l’orange et poisson en papillote !

Prati2Nous vous invitons à consulter l’onglet « Recette de Saison » de ce blog pour découvrir ces étapes: https://cuisinesantef.wordpress.com/recettes-de-saison/

A vos cuisines et Bonne pratique!

N’hésitez pas de communiquer avec le Chef Guy Dongué si vous avez besoin de conseils pratiques, C’est gratuit!

Par téléphone au (647)-836-9021; par courriel à info@cuisinesante.com ou cuisinesantef@gmail.com

Le Quinoa et ses bienfaits insoupçonnés pour notre Santé!

FairtradeQuinoa_ArMLe Quinoa, « pseudo céréale » ou « L’or des Incas »…

La mère de toutes les graines, s’appelle le Quinoa!

Il ressemble au riz de par son goût et son apparence, il combine un goût délicat de noisette et légèrement terreux, à une texture qui s’ajuste du molle au croquant.

Ressemblant, mais loin du riz et du blé, le Quinoa est considéré comme une « pseudo-céréale ». Il possède dans sa boite à outils, une grande quantité de protéines de haute qualité, des acides gras polyinsaturés et de nombreux micronutriments.

Contrairement aux autres graminées, le Quinoa contient une importante dose de magnésium, un des minéraux qui aide nos vaisseaux sanguins à se dilater, avec un résultat immédiat sur la diminution de la fréquence des migraines.

Grâce, à cette richesse en éléments indispensables pour notre santé, le Quinoa a pu se construire un passé et un présent qu’il s’avère important de scruter.

 Une culture millénaire, le Quinoa…

De la « chisaya mama » comme il était appelé dans les Andes de l’Amérique du Sud, à son nom scientifique Chenopodium quinoa, le Quinoa, cumule plus de 5 millénaires d’existence.

Pendant des millénaires, le quinoa a été cultivé dans les Andes de l’Amérique du Sud et les scientifiques pensent que la domestication du quinoa s’est faite au même moment que celle du lama. Les lamas, vivaient en mutuelle dépendance avec le Quinoa il y a plus de 7 000 ans. Image

L’ancêtre du lama, le guanaco, pouvait profiter de la seule rare plante qui pouvait survivre au milieu inhospitalier qu’était l’Altiplano andin.

Sa graine germait grâce aux fumiers de ces lamas, sur le sol des enclos primitifs construits par les premiers éleveurs agriculteurs. Ainsi, les plantes croissaient rapidement et fructifiaient.

Par ailleurs, bien qu’elle ait contribué efficacement à l’expansion de la culture Incas dans les Andes, la culture du Quinoa fut interdite par les espagnols, au profit du blé et de l’orge.

Toutefois, cette remarquable graine a supplanté quatre siècles d’interdiction, pour devenir aujourd’hui, la première et principale source de protéines pour la majorité de la population dans l’Altiplano Sud de la Bolivie. De ce fait, le quinoa nourrit localement et entretien la vie de plus de 20000 boliviens.

Aussi bien en Bolivie que partout dans le monde, l’aspect du Quinoa le fait prendre à tort pour une variété de céréale. Le quinoa fait plutôt partie de la famille de l’épinard et de la betterave, scientifiquement classés Chénopodiacées, et qui regorge d’éléments importants pour notre santé

Les bienfaits du Quinoa sur notre santé…

Déjà, les résultats de certaines études épidémiologiques indiquent que la consommation de grains entiers diminue les risques de maladies cardiovasculaires et de diabète, de certains cancers et obésité.

Pour Anne-Sophie Foucault dans sa thèse de Doctorat sur les Effets d’un extrait de quinoa enrichi en 20-hydroxyecdysone dans un modèle d’obésité nutritionnelle en application clinique, parmi les nouveaux principes actifs qui ont été recherchés dans les plantes, les phytoecdystéroïdes, notamment la 20-hydroxyecdysone présente dans le quinoa, ont montré des effets pharmacologiques bénéfiques, et seraient donc des candidats potentiellement efficaces contre l’obésité.

Plus loin, le Quinoa comporte d’importantes fibres alimentaires. On peut noter que les types de fibres retrouvés dans la farine de quinoa contribuent à améliorer la digestion et l’absorption du Quinoa dans le gros intestin.

De plus les nutritionnistes Paulette Vanier et Josiane Cyr, soulignent qu’une alimentation riche en fibres solubles aide au traitement des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2 puisqu’elle normalise les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d’insuline.

Selon Oshodi et al., (1999), les fibres insolubles permettraient de maintenir une fonction intestinale adéquate. Ainsi, une alimentation riche en fibres réduirait le risque de cancer du côlon. Certes, le Quinoa n’est pas riche en calories, mais son apport élevé en fibres totales apporte une plus grande sensation de satiété.

Et des protéines!

Non seulement la composition en acides aminés du quinoa est mieux balancée que celle des autres céréales, mais aussi elle contient environ 15 % de protéines. Les protéines nous aidant à former, à réparer et à maintenir en bon état nos tissus, notre peau, nos muscles et nos os. Le Quinoa a un impact précieux sur notre squelette, et lui permet de rester au meilleur de sa forme. Il permet de prévenir l’ostéoporose.

Nous n’oublierons pas de mentionner que le quinoa est un aliment riche en fer non hémique (fer des végétaux) soit, 1,85 mg de fer pour 20 g de quinoa. Consommer du Quinoa est aussi une bonne manière d’inclure plus de fer dans notre alimentation, surtout pour les gens souffrant d’anémie.

Pour le Chef Guy Dongue,

« Avec la totalité des acides aminés nécessaires à la vie que contient le Quinoa et qui ne peuvent pas être fabriqués par notre organisme, nous avons les meilleures raisons pour en consommer très régulièrement »

Comme d’habitude, le Chef Guy Dongué a concocté une recette originale à base de Quinoa, il s’agit du délicieux Taboulé de Quinoa aux légumes!

PlatTaboulequinoa

Comment préparer du Taboulé de quinoa aux légumes?

Nous vous invitons à consulter l’onglet « Recette de Saison » de ce blog pour découvrir les étapes: https://cuisinesantef.wordpress.com/recettes-de-saison/

A vos cuisines et Bonne pratique!

N’hésitez pas de communiquer avec le Chef Guy Dongué si vous avez besoin de conseils pratiques, C’est gratuit!

Par téléphone au (647)-836-9021; par courriel à info@cuisinesante.com ou cuisinesantef@gmail.com

Ces céréales qui nous font du bien!

Et si on parlait de l’Orge…

orgechsoL’Orge est une céréale à paille, appartenant à la famille des graminées. En fonction de ses variétés et des conditions de culture, elle peut atteindre une hauteur de 30 à 120 cm.

De son nom scientifique « Hordeum vulgare », elle se caractérise par ses épis aux longues barbes. La graine d’orge a une forme elliptique et de couleur blanc laiteux ,noire ou pourpre.

En plus d’être reconnue pour son importance dans notre alimentation, l’orge est aussi reconnue pour sa résistance au froid, au manque d’eau et à la pauvreté des sols. Bref c’est une céréale qui s’adapte facilement à divers environnements climatiques.

Elle semble avoir été une des plus anciennes céréales cultivées par l’homme.

Sur les traces d’une céréale rustique…

Les traces de la première céréale cultivée par l’homme nous orienrecolorgtent vers des fouilles réalisées dans la région d’Assouan en Égypte. Il y a été découvert des grains d’orge vieux de 18000 ans. Plus loin, précisément à 100km du Caire, d’autres fouilles ont montré que l’orge était cultivée depuis plus de 5000 ans.

L’orge a été domestiquée près de 8000 ans av. J.-C., au Moyen Orient et en Asie Centrale. Il semblerait que cette céréale, la plus utilisée dans l’histoire ait été cultivée d’abord au Turkestan, en Éthiopie, au Tibet, au Népal et en Chine.

Au-delà de la vallée du Nil, les anciens Grecs ont aussi fait de l’orge leur aliment de base avec unemonaieorg place prépondérante dans leurs offices religieux. D’ailleurs, dans, l’Illiade Homère qualifie l’orge de « divin ».Les Hébreux comme les Grecs lui attribuaient un symbole de puissance et une valeur guerrière. Les Vikings et les gladiateurs romains lui attribuaient le secret de leurs forces et de leur puissance.

Ainsi, les gladiateurs se nourrissaient constamment et avant leurs combats, de « bouillie d’orge ». On surnommait aussi ces gladiateurs de « hordearii », c’est-a-dire « hommes-orge », du fait de leurs robustesses.

Les bienfaits des graines d’orge pour notre santé!

L’orge est non seorge6ulement riche en fibres, en vitamines et en minéraux, mais aussi elle contient huit acides aminés essentiels pour notre santé. Ainsi, ces propriétés médicinales, justifient son nouvel essor.

L’orge est riche en substances minérales telles que le sélénium, le fer, le cuivre, le phosphore ou le magnésium. Elle contient de la silice qui est un important fortifiant pour des ligaments et le tissu conjonctif.

Plus loin, associé au sucre, l’acide silicique a un impact favorable sur le système nerveux et le métabolisme en général. Grâce à sa teneur en vitamines du groupe B et en vitamines E l’orge possède des vertus fortifiantes et régénératrices. L’apport de l’orge en fibres solubles améliore la fonction intestinale et par conséquent, protège du cancer du colon.

Enfin, le jus extrait des jeunes plants d’orge pourrait jouer un rôle de protection contre la pollution et les agents cancérigènes présents dans l’alimentation ou dans l’air.

Vu l’importance de l’orge pour notre santé, le Chef Guy Dongué a conçu une recette santé à base d’orge. Il s’agit de la Soupe d’Orge Mondé!

Comment préparer une Soupe d’Orge Mondé ?souporgmod

Nous vous invitons à consulter l’onglet « Recette de Saison » de ce blog pour découvrir les étapes: https://cuisinesantef.wordpress.com/recettes-de-saison/

A vos cuisines et Bonne pratique!

N’hésitez pas de communiquer avec le Chef Guy Dongué si vous avez besoin de conseils pratiques, C’est gratuit!

Par téléphone au (647)-836-9021; par courriel à info@cuisinesante.com ou cuisinesantef@gmail.com

*L’Orge Mondé est de l’Orge simplement débarrassé de son enveloppe extérieure non comestible, qui a pratiquement conservé tout le son. Ce grain est le plus nourrissant car il a perdu très peu d’éléments nutritifs.

 

Le Curcuma, ce puissant Anti-Inflammatoire et Anti-cancer aux vertus mal connues!

Le Curcuma, ce puissant Anti-Inflammatoire et Anti-Cancer aux vertus mal connues!

curcumaLe curcuma, également appelé Safran des Indes est une plante qui s’apparente au gingembre et pousse dans toute l’Inde et dans plusieurs pays d’Asie et d’Afrique.

De son nom scientifique Curcuma longa, Zingiberaceae, le Curcuma se distingue des autres épices par sa saveur chaude et amère et sa couleur jaune dorée. Il est un des ingrédients principaux constituant le curry et la poudre à colombo. Le curcuma est généralement commercialisé frais ou en poudre.

Selon l’Encyclopedia Britannica (2002), Il fait partie des épices les plus connues, les plus recherchées et commercialisées en Orient depuis la haute antiquité.

Show (2003), souligne que les Ptoléméens utilisaient leurs ports sur la Mer Rouge pour assurer le commerce des épices, et, avec la création de l’Égypte romaine, la liaison avec l’Inde fut de plus en plus facilitée.

La Cambridge History of Africa (1975) et The Geography of Strabo révèlent que sous l’impulsion d’Eudoxe (116 av. J.-C.) et pendant le règne du préfet égyptien Gallus, plus de 120 vaisseaux naviguaient entre Myos Hormos et l’Inde pour le commerce des épices qui devint de plus en plus important.

Chacune de ces épices ayant ses attraits et ses spécificités, le Curcuma se démarque de la Cannelle, du Gingembre ou du Poivre grâce à ses vertus thérapeutiques.

C’est ainsi que le Curcuma est utilisé depuis plus de 4000 ans dans la médecine Traditionnelle Chinoise et Ayurvédique (Indienne).

Plusieurs études scientifiques récentes, démontrent les bienfaits de cette poudre jaune et ses vertus préventives anti-cancer notamment celui du côlon, du sein ou de la prostate.

Une brève intrusion dans l’univers thérapeutique du Curcuma…

Considéré comme un puissant dépuratif sanguin, le Curcuma combat efficacement le mauvais cholestérol.

Selon Kundu et al. (2009), ou Kim et al. (2005), le curcuma est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire qui soigne les tendinites, l’arthrite et les blessures. Il est aussi considéré comme un médicament naturel pour lutter contre les troubles digestifs (Diarrhées, flatulences, brûlures d’estomac, ballonnement). Il stimule la digestion, augmente la sécrétion biliaire et ouvre l’appétit.

Dans son usage traditionnel, le Curcuma protège le foie et la prostate des toxines, des intoxications alimentaires et médicamenteuses, il accélère la guérison des ulcères gastro-intestinaux et participe à la prévention du cancer du colon.

Quant à ses vertus anti-cancers et anti-inflammatoires…

Non seulement le Curcuma contribue à détoxifier l’organisme, mais aussi, il contribue à la prévention des cancers du poumon, de la prostate, de la peau, de l’œsophage.

Santé Nature innovation rappelle que le cancer a doublé dans le monde, et les estimations indiquent qu’il pourrait tripler d’ici 2030. Santé Canada estimait à 153,100 les nouveaux cas de cancer en 2006.

Par ailleurs, les revues scientifiques Cancer Prevention Research (2008) et Molecular Pharmacology (2009) révèlent que le Curcuma limite la croissance de lymphocytes et des tumeurs cancéreuses, tout en purifiant le sang des toxines.

Plus loin, associé au gingembre ou à d’autres composantes telles que l’harpagophytum, le Curcuma combat les inflammations articulaires, les rhumatismes, l’arthrose ou l’arthrite. Il est aussi efficace pour les douleurs articulaires et musculaires, les tendinites, névralgies, sciatiques.

Pour le Chef Guy Dongué, le Curcuma est une épice essentielle dont les vertus sont à mettre à contribution dans nos plats pour rester en bonne santé.

Pour ce faire, le Chef Guy Dongué a élaboré une recette à base du Curcuma. Il s’agit du savoureux plat de Tagliatelles de courgette au curcuma et œuf poché!

Comment préparer les Tagliatelles de courgette au curcuma et œuf poché ?

Nous vous invitons à consulter l’onglet « Recette de Saison » de ce blog pour découvrir les étapes : https://cuisinesantef.wordpress.com/recettes-de-saison/ingredcrgt

crgttranchplatcurcuma

A vos cuisines et Bonne pratique!

N’hésitez pas de communiquer avec le Chef Guy Dongué si vous avez besoin de conseils pratiques, C’est gratuit!

Par téléphone au (647)-836-9021, par courriel à info@cuisinesante.com ou cuisinesantef@gmail.com

*Conseil : le Curcuma est idéal pour aromatiser vos plats tout en leur donnant une belle couleur jaune.

Votre santé et l’histoire d’un savoureux couscous végétarien…

Votre santé et l’histoire d’un savoureux couscous végétarien…

MenucscDans notre précédent article sur l’obésité et l’embonpoint, nous avons dresser le portrait préoccupant de la santé des jeunes en Ontario, et, dans une démarche proactive, votre organisme, Cuisine et Santé des Canadiens met à contribution son capital de connaissances pour faciliter l’adoption et la pratique de saines habitudes alimentaires.

C’est dans cette perspective que le Chef Guy Dongué conçoit des recettes santé et équilibrées pour accompagner nos jeunes et leurs parents dans leurs belles aventures en cuisine.

La recette de la semaine est à la fois exotique de par l’histoire édifiante de l’une de ses composantes, et riche du fait de sa valeur nutritive, de son goût exquis, qui ne laisse personne indifférent.

Il s’agit du savoureux Coucous Végétarien!

En 2006, le couscous s’est classé en deuxième position des plats préférés des français. S’il est très apprécié dans le monde, c’est surtout en raison de ses bienfaits pour notre santé.

Selon le Chef Guy Dongué, le couscous est un plat très équilibré.

« La semoule qui le compose est riche en vitamines B, en magnésium et en phosphore. C’est une importante source d’énergie. Associé aux légumes frais, aux fruits secs, au poisson ou à la viande qui sont d’excellentes sources de protéines pour notre organisme, le couscous demeure un excellent repas pour notre santé. Bref c’est un repas complet! »

Qu’est-ce que le couscous?

Le « couscous » désigne les granules sphériques (ou graines) qui sont obtenues par agglomération de semoule de blé dur et de farine aspergée d’eau froide salée, puis pressée et roulée. Les graines peuvent être fines, moyennes ou grosses. Le couscous s’identifie à la famille des pâtes alimentaires et appartient aussi à la famille culinaire des « panades« .

Le couscous est le plat national de plusieurs pays du Nord de l’Afrique, notamment la Tunisie, la Lybie, l’Algérie, le Maroc. Un chercheur date ses origines entre -238 et -149 avant J.-C.

Bien que les historiens ne s’accordent pas sur l’origine exacte de cette merveille, ses traces les plus anciennes ont été retrouvées en Kabylie. Les archéologues classent la Chine et d’autres pays d’Afrique de l’Est parmi les territoires ou le couscous tire ses origines.

Au soudan par exemple, on cuisait du pilpil et du « coucous » de mil ou de sorgho dans des paniers tressés soumis à la vapeur. C’est de la même manière que la semoule de blé ou d’orge est cuite aujourd’hui, dans la passoire du couscoussier.

Toutefois il ne faut pas confondre le « couscous algérien » très consommé en Afrique du Nord au « couscous Israélien ».

Le couscous Israélien pour sa part est constitué de petites granules rondes qui rappellent les pâtes. Il est deux fois plus gros, il est grillé plutôt que séché, ceci lui donne une saveur de noisette et une texture épaisse et moelleuse.

Au-delà de sa saveur, de sa texture ou de son histoire originale et variée, la recette du couscous végétarien coûte moins cher et très facile à préparer.

Au Canada, pour (six) 6 dollars, une famille de quatre personnes peut gouter aux délices de cette merveille.

Comment préparer le couscous Israélien ?

Nous vous invitons à consulter l’onglet « Recette de Saison » de ce blog pour découvrir les étapes : https://cuisinesantef.wordpress.com/recettes-de-saison/

platsksksA vos cuisines et Bonne pratique!

N’hésitez pas de communiquer avec le Chef Guy Dongué si vous avez besoin de conseils pratiques, C’est gratuit!

Par téléphone au (647)-836-9021, par courriel à info@cuisinesante.com ou cuisinesantef@gmail.com

*Le mot couscous se prononce différemment en fonction du milieu. Il provient du berbère « k’seksu » qui désigne à la fois la semoule de blé dur et le plat populaire dont elle est l’ingrédient de base. Le couscous dans l’arabe classique « kaskasah » signifie « piler ou broyer « . On utilise aussi « kiskis » pour désigner le son émis par la vapeur durant sa cuisson ou simplement la marmite à vapeur utilisée pour sa cuisson. En Algérie ou dans une partie du Maroc et en Libye on l’appelle tout simplement « ta`aam », ou nourriture. Dans l’est du pays algérien, on le nomme «barbucha», dérivant du berbère « aberbuc » signifiant gros grains.

L’obésité et l’embonpoint : les vrais ennemis de nos enfants!

burgerobesite-jpg

Dans notre quotidien, nous sommes exposés à plusieurs sujets d’actualité avec des thématiques multiples et variées, qui nous font naviguer entre technologie, politique, éducation, innovation, culture, société et en particulier sur les questions de santé.

Dans le registre de la santé, l’obésité, l’embonpoint et leurs corolaires constituent l’urgence silencieuse et très préoccupante qui attire sans détour, une attention particulière, surtout qu’en 2009, l’obésité a coûté 4,5 milliards de dollars à la province de l’Ontario.

Qu’est-ce que l’obésité?

L’Organisation Mondiale de la Santé définit le surpoids et l’obésité comme  »une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé ».

Pour sa part, Santé publique Ontario a conclu dans son rapport des consultations multisectorielles menées en 2012 par son Comité d’Experts en santé des enfants, qu’actuellement, l’embonpoint et l’obésité sont une grave menace pour la santé et le bien-être de nombreux enfants ontariens.

Plus loin, les travaux de Paul Lewis et al. (2008) ou l’étude de Shields M. (2006), soulignent que les jeunes se rendent de moins en moins à l’école à pied et consomment davantage les aliments gras et sucrés.

Selon le bulletin de Jeunes en forme Canada (2010), les jeunes s’immobilisent continuellement derrières les écrans d’ordinateur, de télé et de jeux qui font partie de leur quotidien. Dans la même veine, Active Healthy kids Canada (2008), dans son rapport sur l’activité physique des jeunes soutien que :

« Les enfants passent six heures devant un écran les jours de la semaine et plus de sept heures les jours de fin de semaine – à peu près l’équivalent d’une semaine de travail chez l’adulte ».

Bref, une job à temps plein!

Les conséquences de ces mauvais comportements alimentaires et d’hygiène de vie sont catastrophiques pour nos jeunes et les statistiques effrayantes.

Des chiffres qui nous parlent, et des conséquences directes qui nous enseignent…

 L’Obésité et les maladies cardiovasculaires

  • Dans son étude sur la consommation de la boisson chez les jeunes, Garriguet (2008) conclu que les garçons de 14 à 18 ans boivent, en moyenne, plus d’un demi-litre de boissons sucrées par jour. Pourtant, l’excès de calories liquides contenu dans ces boissons augmente drastiquement le risque d’obésité chez les jeunes.
  • Statistique Canada (2006) pour sa part souligne qu’en 25 ans, le taux d’obésité a triplé chez les jeunes. Ceci est d’autant plus préoccupant puisque l’excès de poids augmente les risques de problèmes de santé. Notamment le diabète, les maladies cardiovasculaires et même certains cancers.
  •  Près d’un jeune sur deux ne consomme pas le minimum de cinq portions de fruits et légumes par jour. Ils ont ainsi une carence manifeste en vitamines et en fibres produits par ceux-ci.

 L’obésité et la performance scolaire des jeunes 

La contribution de PARK, au catalogue n° 75 de Statistique Canada sur  l’obésité et le travail démontre que l’obésité coûte chère à notre société et à nos collectivités d’abord sous la forme d’une perte de productivité et ensuite la perte de possibilités.

« Les gens qui présentent un surplus de poids sont plus susceptibles de s’absenter de l’école ou de leur travail pour cause de maladie. » 

 Le poids des stigmates sur nos enfants

Aussi bien SCHWARTZ et al. (2006) que Santé Canada, soutient qu’en raison de la stigmatisation, des moqueries, des préjugés associés à l’embonpoint, les enfants qui n’ont pas un poids santé sont souvent isolés et marginalisés, ils courent le risque d’avoir une faible estime soi et une qualité de vie amoindrie. Par conséquent, nos collectivités n’ont pas la chance de profiter de leurs compétences et de leurs dons.

La réponse de Cuisine et Santé des Canadiens…

L’avis du Chef Guy Dongué…

« Compte tenu de l’urgence, si cette tendance n’est pas inversée, j’ai peur que l’espérance de vie de nos jeunes soit plus courte que celle de leurs parents ou de leurs grands-parents. C’est pourquoi il est important de développer les habilités et les habitudes alimentaires de nos jeunes à travers des activités ciblées pour qu’ils soient plus en forme, plus en santé, plus éveillés, plus impliqués et surtout plus heureux! »

Les parents comme les jeunes ont parfois l’impression que préparer un menu santé demande d’importants efforts, pourtant tout est aussi simple et plaisant qu’un jeu.

Prenons par exemple, une recette comme du Milkshake Poire, banane et menthe fraiche accompagnée du pain d’épice qui est d’abord une recette santé, idéale pour les goutés et peut se préparer entre 5 à 10 minutes.

Pour la préparer pour quatre personnes:

Saison : printemps

Difficulté : facile

Cout : 1$ par personne

Temps : 5 à 10 minutes

Ingrédients :

4 poires , 4 bananes, 5 feuilles de menthes fraiches, 2 citrons, 2 cuillères à soupe de miel, 400 ml de lait ou lait de soja, lait de quinoa pour les allergiques au lactose.

Préparation :

Étape 1 : Éplucher les bananes, les couper en rondelles, éplucher les poires les évider et découper en cube

Étape 2 : mettre dans le bol a mixer ajouter du jus de citron, feuille de menthe, miel et lait.

Étape 3 : mixer le tout jusqu’à obtenir un liquide homogène.

Étape 4 : débarrasser et garder au frais 2 à 3h.

Recette Idéale pour les collations et accompagnée du pain d’épice.

Pour Cuisine et Santé des Canadiens, « Pour créer un avenir différent, nous devons agir maintenant!»imageplandaff

Cuisine et Santé des Canadiens offre des ateliers de formation gratuites en saine alimentation.

N’hésitez pas de communiquer avec nous ou de clavarder avec le Chef Guy Dongué si vous avez besoin de conseils..